Agir – Focus groups QVT

Une méthodologie cadrée par l’ANI QVT du 19 juin 2013 et par une pratique et des fondements méthodologiques avérés

Principes de l’ANI QVT : favoriser le dialogue professionnel

  • Favoriser l’expression des salariés : via des dont la production est remise à la hiérarchie et aux IRP ;
  • Associer les salariés à la conception du prescrit du travail : via des espaces de discussion (groupe par unité organisationnelle, d’un même service ou atelier) en présence de la hiérarchie de proximité ou pas (2 types de focus groups selon les enjeux)

Principes des focus groups : la production des salariés, au centre

  • Maïeutique de la production : le consultant, un animateur neutre et bienveillant ne se substituant pas à la production des salariés ;
  • Equilibre de la participation : chacun participe, c’est la production du groupe qui importe, pas l’opinion d’individus en particulier
  • Une production collective : la production a pour objectif la recherche consensuelle de solutions collectives non imposées

Objectifs : produire des solutions d’amélioration concertées

  • Point de départ : idéalement, au préalable des focus groups, un diagnostic psychosociologique objective l’état des lieux de la situation professionnelle concernée
  •  Se réapproprier les résultats du diagnostic permet faire le constat de ce qui va bien et contribue à la QVT (facteurs protection de la santé mentale au travail) et de ce qui va moins bien et pourrait être amélioré pour accroître la QVT
  • Points d’étapes : réflexion par sous-groupes et par interactions itératives (‘brainstorming’), en fonction de l’existant ou du passé en capitalisant sur le vécu et les connaissances des participants
  • Point d’arrivée : élaborer des solutions correctives (salariés) compilées en plan d’action (consultant puis comité de pilotage)

Livrables : une production optimisée au service de l’action

  • Des consultants experts : des consultants formés à la méthodologie du focus group et à l’animation semi-directive de groupes, respectant la déontologie en vigueur
  • Méthodologie et logistique : en amont, préparation des résultats du diagnostic permettant la segmentation des focus groups ; en aval : compilation de l’ensemble de la production en un seul doc.
  • Animation : les animateurs aident les salariés à se réapproprier les résultats de leur unité ; ensuite, il favorise les interactions entre salariés par sous-groupe pour générer le brainstorming nécessaire à la production des solutions correctives ad hoc
  • Compilation des résultats : chaque animateur formalise la production de chaque focus group afin qu’elle soit reportée dans un document centralisé au niveau du comité de pilotage