Agir

Déterminer un plan d’actions correctives

 

La phase « agir » permet de déterminer le plan d’actions correctives, afin de lutter contre les facteurs de risque soit en les supprimant (prévention primaire), soit en les atténuant (prévention secondaire), soit en favorisant le retour au travail des salariés qui en subiraient les conséquences (prévention tertiaire).

mars-lab accompagne ses clients sur cette phase en intervenant comme conseiller du mandant (dirigeant, CHSCT ou comité de pilotage mixte) pour aider à bâtir le plan d’actions définitifs (assistance à maîtrise d’ouvrage)

Par ses interventions de prévention, mars-lab permet aux salariés d’acquérir des connaissances favorisant l’optimisation de la performance sociale. Par delà, mars-lab favorise le changement des postures humaines qui menacent la performance sociale des organisations (par exemple : management « toxique », comportements à risques…) dans une perspective de performance positive et de mieux-être.

Dès lors que la problématique de performance sociale concerne des facteurs de risques psychosociaux, le client peut renseigner son DUER (document d’évaluation des risques) sur la partie « facteurs de risques psychosociaux ». pour en savoir plus sur le DUER, voir un exemple en cliquant ici: document-unique-evaluation-des-risques

Mise en œuvre d’actions de prévention primaire, secondaire et tertiaire

Les intervenants mars-lab sont compétents pour mettre en oeuvre une série d’actions de prévention primaire, secondaire ou tertiaire :

  • Prévention primaire : outre de conduire le diagnostic des risques, les intervenants mars-lab contribuent au reengineering des postes, à la refonte des process RH, à la formalisation des politiques ou accords RH dans le domaine des risques sociaux. Pour en savoir plus sur les exemples des actions de prévention primaire, cliquer ici
  • Prévention secondaire : les intervenants mars-lab conduisent la formation des acteurs de la prévention (comité de pilotage, préventeurs internes, managers), la mise en œuvre de séminaires de prévention de situations professionnelles à risque (auprès de managers et des salariés), l’animation de groupes d’expression du vécu au travail ou de focus groups… Pour en savoir plus sur les exemples d’actions de prévention secondaire, cliquer ici
  • Prévention tertiaire : mars-lab propose d’accompagner ses clients de la conception des programmes de retour au travail des salariés affectés par des troubles professionnels jusqu’au suivi psychologique des salariés qui le nécessitent le plus. Pour en savoir plus sur les exemples des actions de prévention tertiaire, cliquer ici