Mesurer

Confirmer ou infirmer les hypothèses de risque

La phase « mesurer » est la mise en oeuvre de la prestation de diagnostic de mars-lab (intervention de prévention primaire). Cette phase permet de valider ou d’invalider les hypothèses qui ont été posées en amont lors de la phase « cadrer ».

Les hypothèses de facteurs de risque comme de facteurs de protection sont confirmées ou infirmées par ce diagnostic, il en est de même pour les hypothèses de populations exposées aux risques.

 

Les indicateurs de performance sociale

Pour effectuer ses diagnostics, mars-lab a construit scientifiquement différents indicateurs de mesure de la performance sociale, constitués de référentiels et de questionnaires spécifiques :

  • Le climat social : véritable « météo » des organisations, cet indicateur expose la satisfaction ou l’insatisfaction générale des salariés vis-à-vis de leur employeur.
  • L’exposition aux stresseurs organisationnels et sociaux : cet indicateur permet de cerner les facteurs de stress issus de l’environnement de travail (ou « stresseurs professionnels ») susceptibles de peser directement sur le bien-être des salariés.
  • La qualité managériale : cet indicateur concerne la façon dont les collaborateurs perçoivent leur manager direct.
  • La qualité de la gouvernance sociale : l’on s’intéresse ici à la capacité du « travailler-ensemble » du corps social, c’est-à-dire la teneur des relations entre dirigeants, encadrement, représentants du personnel et collaborateurs.
  • Le moral des salariés : cet indicateur reflète les sentiments de confiance ou d’inquiétude des salariés quant à leur futur.
  • L’implication des salariés mesure le lien qu’entretiennent les salariés avec le travail en valeur absolue, indépendamment des conditions de travail vécues avec leur employeur.
  • La représentation sociale du travail et la valeur travail : il s’agit de mettre en représentation par des mots l’image que les salariés se font du travail.

 

Les types de diagnostic

A l’aide des indicateurs ci-dessus, mars-lab propose deux types de diagnostic :

  • Le diagnostic « flash » : ce diagnostic permet de prendre la mesure des principaux facteurs de risque et de protection en les présentant sous la forme d’une cartographie très simple à lire, sans pour autant approfondir l’analyse statistique. Pour voir un exemple de diagnostic « flash », nous contacter en cliquant ici.
  • Le diagnostic complet : ce diagnostic offre une analyse approfondie sous la forme d’un rapport complet qui permet de préciser ces facteurs de risque sous divers angles statistiques.
    Pour voir un exemple de rapport de diagnostic, nous contacter en cliquant ici.

A l’issue de la phase « mesurer », deux livrables sont proposés :

  • la liste des facteurs de risque hiérarchisés par degré d’urgence d’intervention ;
  • les préconisations d’action nécessaires au plan d’actions correctives (cf. phase « agir »).